Blog annuaire-sorties.fr
Image default
Maison et Jardin

Les premières étapes incontournables à la construction d’une maison

Un projet de construction se prépare en amont. Avant d’entamer les travaux proprement dits, il est indispensable de passer par plusieurs étapes indispensables, notamment sur le plan administratif.

Étape 1 : le financement du projet

La première étape d’un projet de construction immobilière consiste à la préparation du côté financier. Dans les grandes lignes, il s’agit de faire des calculs et de faire le point sur ses ressources, sans oublier l’évaluation des dépenses et les échéances du crédit. Les financements accordés par les banques dépendent de la fiabilité du dossier qui leur est présenté.

À ce stade, tous les éléments doivent être précis. La construction concerne-t-elle une résidence principale ? Une résidence secondaire ? Un immeuble locatif ?

Dans les détails, le budget doit comprendre les éléments suivants :

  • Les éventuels frais d’agence ;
  • Les dépenses liées aux travaux, dont ceux récurrents ;
  • Le remboursement du crédit immobilier ;
  • Les charges mensuelles et annuelles, dont les dépenses d’entretien ;
  • Les charges fiscales.

Pour une construction dans un but locatif, il est important de tenir compte des périodes de carence entre deux locataires.

Bon à savoir

Le plan de financement doit être assez crédible et solide aux yeux des banquiers, afin d’obtenir un prêt immobilier. D’ailleurs, il sera utilisé pour trouver la bonne durée de remboursement ainsi que pour définir la mensualité en adéquation au taux d’endettement du demandeur. Avant les travaux, il existe plusieurs étapes appelées « avant-projet ».

 

Étape 2 : la recherche d’un terrain qui va accueillir la construction

Une fois la capacité d’emprunt déterminée et le prix de construction évalués, il est maintenant temps de chercher un terrain qui va accueillir la maison. Pour cela, il est indispensable d’analyser plusieurs paramètres :

  • L’emplacement du terrain ainsi que sa proximité aux diverses commodités du quotidien (école, commerce, transport). Il convient également de se renseigner auprès de la mairie, dans le cas où la zone accueille des projets en cours.
  • Les caractéristiques du terrain : en pente, isolé, proche du voisinage…
  • La superficie qui va accueillir la future construction ;
  • L’orientation afin de permettre une meilleure consommation énergétique, notamment en termes de chauffage. L’idéal serait d’orienter le salon et les chambres côté sud, tandis que le garage, les salles d’eau et la cuisine seront vers le nord.

Étape 3 : le permis de construire

Le permis de construire figure parmi les éléments de l’avant-projet. Pour l’obtenir, une procédure stricte est à suivre, qui peut s’étaler sur plusieurs semaines, voire des mois selon la mairie. Une fois le permis obtenu, le titulaire dispose d’un délai d’un an pour la réalisation de ses travaux.

Voici la liste des documents nécessaire à l’obtention d’un permis de construire :

  • 5 plans topographiques ;
  • 3 plans de la future maison ;
  • Alignement ;
  • 3 plans d’implantation ;
  • 1 certificat juridique délivré il y a moins de 3 mois ;
  • Une demande manuscrite adressée au Maire.

Tous ces documents doivent être regroupés dans une chemise cartonnée. Lors du dépôt de dossier, l’intéressé reçoit un récépissé avec un numéro, dont les deux derniers chiffres correspondent à l’année de dépôt.

Étape 4 : le choix du professionnel pour la construction

Le choix du professionnel à qui confier ses travaux n’est pas à prendre à la légère. Il est tant possible d’opter pour un constructeur que confier son projet à un architecte. Quel que soit le professionnel choisi, la meilleure solution est de se fier au système du « bouche à oreille ». Après avoir identifié plusieurs entreprises, la prochaine étape est de demander un devis en vue d’une comparaison.

Pour aider dans le choix, il est possible de demander à un professionnel de fournir des justificatifs comme une souscription à la garantie décennale ou encore à la garantie de parfait achèvement. D’autres polices d’assurance peuvent également être souscrites afin de couvrir les dommages causés sur le chantier.

D’ailleurs, les types de contrats de construction peuvent également faire l’objet d’une comparaison. En effet, ils diffèrent d’un professionnel à un autre. Il est ainsi primordial de bien les lire et les comparer entre eux avant de signer celui qui correspond le plus aux attentes de l’intéressé.

A lire aussi

Comment nettoyer les cheveux d’une canalisation

Laurent

Une assistance pour ranger, désencombrer et organiser votre maison

Achille Web

Les meilleures idées de décoration murale

Laurent

Avez-vous également un courant d’air à travers les fissures des fenêtres et des portes ?

Laurent

Achat matelas : conclure une belle affaire

Laurent

Comment réparer un robinet qui fuit ?

Laurent

Comment éviter les fuites de plomberie ?

Laurent

Conciergerie et nettoyage professionnel dans la région lémanique

Achille Web

Décorer avec les miroirs

tendance deco