Blog annuaire-sorties.fr
Image default
Emploi et Enseignement

DESCF : cours académique ou par alternance, vers lequel s’orienter ?

DESCF : cours académique ou par alternance, vers lequel s’orienter ?
Rate this post

Le diplôme d’études supérieures comptables et financières (DESFC) est un diplôme qui vise à valider un cursus d’expert-comptable. Il s’agit d’un diplôme professionnalisant, car il permet d’exercer la fonction d’expert-comptable et sanctionne un haut niveau de connaissances générales en comptabilité et droit acquises depuis la première année. Le parcours comprend plusieurs stages afin de familiariser l’étudiant avec le monde du travail et lui permettre d’appréhender de manière concrète ses futures responsabilités.

Les objectifs du DESCF

Généraliste et pluridisciplinaire, le DESFC est indispensable pour faire le stage de fin de formation. Pour y accéder, l’étudiant doit être titulaire du bac ou d’un diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU). La formation se fait en deux ans et comprend de nombreux modules relatifs à l’expertise comptable. Cette formation alterne des cours de méthode, des conférences, des travaux dirigés et des stages.

Il est à noter que le DESFC s’obtient par validation de deux unités de valeurs universitaires seulement au lieu de sept : droit et comptabilité, économie et comptabilité. Le processus se déroule en plusieurs étapes. Il y a d’abord une synthèse sur le module droit et comptabilité, une synthèse sur le module économie et comptabilité, une épreuve orale devant un jury et la soutenance d’un rapport de stage d’initiation. Il s’agit donc d’un véritable bilan des savoirs acquis dans les cycles antérieurs.

Après un DESCF, l’étudiant peut préparer le diplôme d’expertise comptable (DEC) ou se spécialiser dans un domaine précis comme celui des PME ou des multinationales. Il a également la possibilité de créer un cabinet d’expertise comptable après avoir obtenu le DEC ou s’associer à un cabinet existant. Il peut aussi se présenter aux examens permettant d’obtenir le certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement technique (CAPET) ou aux concours pour pouvoir intégrer la fonction publique.

Les avantages et les inconvénients d’une formation en alternance

En formation académique, l’étudiant a des stages mais ils sont de courte durée, ce qui ne permet pas toujours de développer des compétences pointues. En alternance, le rythme est généralement de deux jours de cours puis trois jours en stage. L’étudiant aura également de trouver plus facilement un emploi à la fin de ses études, car son CV sera plus étoffé.

Le coût d’une formation en alternance est également plus avantageux que celui d’une formation initiale où il faut compter entre 6000 et 8000 euros par an. Le montant est sensiblement le même en alternance, à la différence près que c’est l’employeur qui paie la formation. Cela évite à l’étudiant de recourir au crédit avant de rentrer dans la vie active. Il est aussi à rappeler que les stages sont rémunérés.

Par contre, trouver une entreprise qui accepte un contrat en alternance est plus difficile. Le volume de travail est également plus important, car l’étudiant doit assister aux cours et être présent à son poste durant toute l’année. Une bonne forme physique et un moral d’acier sont donc de mise. Il revient donc à l’étudiant de choisir son mode de formation en fonction de ses objectifs et de ses possibilités.

Related posts

Mieux vendre au téléphone, nos conseils pour le service client

Oscar